Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 21:14

5

 

 

 

Salut les amis, c’est moi Cadix la balafrée ! J’écris l’article ce soir, car je vais beaucoup mieux.

Vous savez que j’ai été stérilisée en clinique et qu’il m’est arrivé une petite bricole. Ils en ont fait tout un plat !

Figurez-vous que je me suis aperçue que la gentille assistante m’avait laissé un truc collant et un pansement sur le ventre, le soir de l’opération. Quand je me suis retrouvée au calme, et bien j’ai arraché, regardé ce qu’il m’avait fait et…… j’ai mangé la gaze et le collant.

Ca m’a bien travaillé une petite huitaine, et le jeudi, j’ai tout vomi dans la salle à manger ! Depuis ce jour là, j’avais plus ce poids sur l’estomac et j’ai commencé à aller mieux de jour en jour.

Donc ce matin, il a fallu ôter les points, pas marrant, j’ai pleuré deux fois ! Mais maintenant, je galope, les deux autres me lâchent la grappe ! Je retrouve mes habitudes.

Ma première sortie a eu lieu ce soir, j’suis allée tout raconter à ma copine Téquila.

Déjà en arrivant, j’me suis retrouvé les 4 fers en l’air, les copains voulaient voir la cicatrice, profitez –en également ! J’veux pas recommencer à chaque instant !

 

 

18

 

 

Après on est allé dans leur jardin, avec Téquila on a fait les folles, on s’est baladé ensemble, on a senti ensemble !

 

 

21

 

 

 

Elle est belle ma copine ! Qu’en pensez-vous ?

 

 20

19

 

 

 

En fait, j’me trouve pas mal non plus, je revis là !

  

22 

 

23

 

 

Les maîtres sont rentrés à la maison, nous voilà toutes les deux tranquilles !

 

 

24

 

 

 

Merci à vous tous, d’avoir pris de mes nouvelles, vous voyez ça va bien, maintenant. D’ailleurs, j’ai entendu que nous n’allons pas tarder à retourner au club canin, tant mieux, y’a longtemps que j’ai pas vu les copains, je m’ennuie d’eux également.

 

 

 

 

 

 

icone fin grossesse nerveuse

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 21:29

lavande-copie-1

 

 

Nous voici rendus au terme de nos vacances en Provence. Nous faisons notre dernière promenade, cet après-midi, sous une chaleur accablante, nous allons visiter Oppède le Vieux.

 

Oppède est aux portes du Lubéron. Ce village se visite à pied, on laisse la voiture en bas de la colline, et il faut suivre des sentiers balisés bordés d’herbes folles. Ouf, nous semblons arrivés !

 

Suivons, Cadix, elle semble vouloir nous indiquer une piste  à l’entrée du bourg.

 

cadixtable orientation

 

Ah oui, merci, ma puce, nous n’avions pas remarqué le Ventoux, face à nous !

 

 

ventoux au loin

 

 

Parcourons ensemble, les vieilles ruelles et découvrons les belles maisons.

maison fleurie 

maison1

 

 

Tiens elle est jolie la place du village !

 

 

place village

 

Nous prenons ensuite un chemin escarpé et nous montons jusqu’à l’église notre dame d’Alidon datant du 12ème siècle. A côté se trouve les ruines d’un château fort.

 

eglise

 chateau

 

 

Il est maintenant l’heure de redescendre à la voiture . Cadix comme ses maîtres a bien envie de se désaltérer. Nous quittons donc ce lieu paisible, émerveillés par ce petit village, oui, c’est sûr, nous avons eu un coup de foudre pour Oppède !

 

cadix redescend

 

 

 

lavandeicone

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 20:26

 

icone début

 

Nous quittons, Camargue et Alpilles pour retourner faire une incursion dans le Lubéron.  Nous passons près de Gordes, et nous vous emmenons visiter une carrière d’ocre à Roussillon.

 

Roussillon doit sa célébrité à ses magnifiques falaises et à ses impressionnantes carrières d'ocre. Les rouges, les jaunes et marrons se déclinent avec contraste au milieu des riches pinèdes verdoyantes.

 

P1010244

 

Au dessus, le bleu pur du ciel de Provence apporte une lumière d'une qualité exceptionnelle, comme pour mieux mettre en valeur le tableau. Ce site magique ressemble à une palette de peintre, les infinies combinaisons de couleurs varient du jaune au violet le plus sombre, en passant par toutes les nuances de rose et de rouge.

 

 

 

P1010246 

 

On pourrait tourner des westerns dans ce lieu étrange !

 

P1010251

 

 

 

Tiens, d’ailleurs  voilà deux cow-boys !

 

P1010250

 

 

Des scientifiques expliquent cette présence d’ocre par ici, mais nous, nous avons préféré croire la légende rattachée à ce pays.

 

Dame Sermonde et le Seigneur Raymond d'Avignon vivaient au château de Roussillon. Guillaume de Cabestan,  fut engagé au château de Roussillon, comme page, pour faire son apprentissage de bon chevalier.

Raymond d'Avignon, qui partait régulièrement à la chasse, délaissait son épouse et la laissait souvent seule. C'est ainsi que Dame Sermonde et Guillaume tombèrent amoureux l'un de l'autre.

Le chant du jeune jouvenceau devint de plus en plus enflammé, et les familiers du château, se doutant de quelque chose, le rapportèrent à Raymond d'Avignon.

Pour essayer d'en savoir davantage, le seigneur invita un jour Guillaume à une partie de chasse et lui posa la question. Pour ne pas trahir dame Sermonde, Guillaume lui dit qu'il était bien amoureux, non pas de son épouse, mais de la sœur de celle-ci, Agnès.

 

Pour en avoir le cœur net, Raymond d'Avignon décida de se rendre à Tarascon, avec Guillaume, pour en avoir la confirmation. Agnès comprit très vite la situation et pour sauver les deux amants, joua le jeu. Mais apprenant tout cela, Dame Sermonde, piquée dans son amour-propre et indignée de la conduite de son époux, exigea de Guillaume qu'il avouât tout dans l'une de ses chansons.

Guillaume s'exécuta et Raymond d'Avignon, apprenant la vérité, entra dans une fureur noire, et décida de se venger. Au cours d'une partie de chasse, il poignarda Guillaume dans le dos, lui trancha la tête et lui arracha le cœur.
Il revint au château, et demanda à son cuisinier de préparer le cœur à la sauce piquante.

Dame Sermonde s'étant régalée de son mets préféré, apprit de son époux qu'il s'agissait du cœur de son amant : " Seigneur, vous m'avez offert un si bon repas que jamais je ne veux plus en goûter un autre ".

Sentant que sa femme lui échappait, Raymond d'Avignon tira son épée, mais Dame Sermonde s'enfuit hors du château et se précipita du haut du Castrum, dans le vide.


Son corps sanglant a coloré à jamais les terres de Roussillon et une source jaillit là où son corps termina sa course.

 

Triste mais belle histoire….

 

 

 

Ah  j’oubliais ! Que faisait Cadix, le temps que nous visitions ce magnifique lieu à 15 h de l’après-midi, sous une chaleur torride ! ! !

 

sommeil cadou

 

Elle était restée dans la maison, bien au frais et piquait un petit roupillon !

 

 

 

 

icone fin

 

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 20:54

BLASON CAMARGUE

 

 

Aujourd’hui, pour clore notre visite 2010 de la Camargue, notre article portera sur le roi incontestable de cette région : le taureau camarguais. Beaucoup de mas, d’ailleurs, portent au-dessus de leur entrée une tête de taureau, qui, d’une certaine manière fait office de gardien de la maison.

 

Nous avons eu de la chance d’apercevoir quelques bêtes d’assez près, ils sont élevés en semi-liberté et vivent en manades sous la surveillance discrète mais attentive des gardians. Habituellement très calmes dans leur milieu naturel, ils se déplacent pour paître et pour rechercher de l’ombre derrière un  taureau, portant une cloche, dont le son guide la manade.

 

 

P1030239BIS

 

 

P1030240BIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus léger et plus vif que son cousin andalou, le camarguais n’est pas destiné aux spectacles tauromachiques. Le but d’une course camarguaise n’est pas de soumettre et de mettre à mort l’animal.

 

Le taureau, dans l’arène est affronté par une dizaine de razeteurs qui vont tenter de lui ravir la cocarde attachée entre les cornes. Il est incontournable dans toutes les fêtes de village, c’est ainsi que l’on a les fameuses courses camarguaises, et les Abrivados (les taureaux sont lâchés dans les rues, encerclés par les gardians).

Nous avons assisté à plusieurs, mais il y avait tant de monde que je n’ai pu prendre des photos du spectacle magnifique qui s’offrait à moi.

 

Les cocardiers sont les taureaux vedettes. Ils courent environ 6 à 8 fois par an. A la fin de leur carrière vers 14 ou 15 ans, ils passeront une retraite paisible à la manade. A leur mort, ils sont enterrés, avec stèles ou statues à leur effigie.  A ce sujet si vous passez par Le Cailar, allez voir sur un rond-point la stèle du fameux corcardier ‘le sanglier.

 

stelle taureau sanglier

 

 

Ayons également une pensée pour d’autres taureaux courageux et célèbres, qui ont marqué leur époque : nous ne pouvons pas tous les citer, mais bravo  à eux et entre autres à Clairon – Goya – Gandar – Vovo, eux également sont statufiés.

 

Avant de nous quitter, un dernier regard au troupeau…..

 

 

P1030235bis

 

 

Toutes ces grosses bêtes, n’ont pas l’air d’impressionner notre Cadix.



cadixcamargue2

 

 

CAMARGUE

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 17:44

icone déb;

 

 

Le cheval de Camargue a toujours su séduire et retenir l’attention des touristes et des passionnés de chevaux. De sa région natale, il a hérité robustesse et résistance.

 

Il est encore élevé dans les grands espaces marécageux de la Camargue. A demi sauvage, il vit en manades. Son style de vie fait de lui un animal rustique.

 

Robuste, docile, il possède de nombreuses qualités. Compagnon de travail des gardians, il sait se montrer indispensable lors des épreuves de tri de bétail. Courageux, vif et volontaire, il est également particulièrement endurant. Il convient également parfaitement pour la randonnée.

 

Nous en avons vu dans les prés, j’ai vraiment craqué, pour ce beau cheval blanc.

 

P1030221

 

 

Chaque 15 Août, à St Rémy de Provence, se produit un évènement traditionnel : c’est le Carreto Ramado. Une grosse charrette décorée des produits du terroir et de feuillages est tirée par 50 chevaux de trait attelés les uns et autres et magnifiquement harnachés.

 

double ch traits

 

 

Les gardians, sur leurs superbes chevaux camarguais et les arlésiennes défilent derrière et en fin de fête, 100 chevaux camarguais en liberté font plusieurs fois le tour de la ville, dans la nuit, encadrés par les gardians.

 

2cavaliers

 

3 cavaliers;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, Cadix regardait tout ce spectacle de la voiture !  

 

   

CADIX

   

icone arlésienne 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 20:31

flroses

 

 

Durant notre séjour en Provence, nous sommes partis découvrir les oiseaux en Camargue. C’était environ à une cinquantaine de kilomètres vers les Saintes, que nous avons découvert quelques flamants roses. Nous avons stoppé le véhicule et pris quelques photos.

 

 

P1030217bis

 

 P1030229bis

 

 

P1030230bis 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont beaux n’est-ce pas ?

 

Cadix les regardait, n’en croyant pas yeux, mais nous lui avions intimé l’ordre de rester en « pas bougé » pour ne pas les effrayer.

 

cadixcamargue

 

 

 

 

   A Demain, nous resterons en Camargue.

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 00:00

 

blason eygalières

 

 

Eygalières est un petit village tranquille situé au milieu des Alpilles. Lorsqu’on arrive, on découvre le bourg sur une butte bordée de vastes champs d’oliviers, de vallons verdoyants et de quelques rangs de vignes.

 

 

P1030210bis

 

Dans ce décor idyllique, percent quelques belles propriétés avec de superbes mas,  (masss, comme ils disent là-bas) restaurés avec goût.

 

Ce village, plein de charme, a su conserver son authenticité. Les maisons anciennes du village que vous découvrez sur nos photos sont en pierre et très belles. Elles ont toujours un brin de verdure ou un buisson de fleurs qui dépasse de la porte et laisse deviner de beaux jardins.

 

P1030182bis

 

 

P1030185bis

 

Cadix aime bien se promener dans ces rues ombragées par cette chaude journée d’été.

 

 

P1030188bis

 

 

chien balladefin 

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 23:46

blason tarascon

 

 

Notre randonnée à Tarascon se termine. Nous avons projeté la visite d’autres sites, et nous constatons que nos vacances sont bien entamées !

 

La température est particulièrement chaude en ce début d’après-midi, commençons donc notre balade par les ruelles fleuries bien ombragées. Nous y découvrons quelques beaux édifices.

 

P1030062bis

  P1030063bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous voici maintenant devant l’église Ste Marthe. Cette bâtisse est entièrement vouée à la Sainte qui dompta la fameuse tarasque dont nous avons parlé. (vous vous souvenez, voir :  La tarasque. ).

 

P1030055bis

 

  

Notre visite se termine par le château construit sur les berges du Rhône. Imposant, son donjon, n’est-ce-pas ?  Il est bordé de douves au sud et à l’est, et la muraille nord de la « basse cour » remplace une partie des remparts détruits à la fin du 18ème siècle.

 

P1030030BIS

 

On entre dans ce château par un pont composé de trois arches enjambant les douves. Autrefois, la dernière partie de ce pont était en fait un pont-levis. Après la porte monumentale, on accède à une rampe que permettait aux cavaliers de gagner la « basse cour ».  

 

  

P1030037bis

 

P1030039bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

Cadix a trouvé ici un coin de fraîcheur, elle se sent bien ici !

 

 

P1030047

 

  

 

icone tartarin

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 20:46

icone tartarin 1

 

 

 

On ne peut pas être à Tarascon sans parler de celui qui a marqué à sa manière : l’histoire de sa ville, mais si…. vous savez…. l’intrépide chasseur de casquettes :

TARTARIN.

 

Laissons Daudet le décrire.

 

 

P1030071

 

« Devant le guéridon, un homme était assis, de 40 à 45 ans, petit, gros, trapu, rougeaud en bras de chemise, avec des caleçons en flanelle, une forte barbe courte et des yeux flamboyants …… »

 

 

Faites appel à vos souvenirs. Daudet a créé ce personnage, passionné de chasse, bavard, vantard, menteur. Notre homme courait les salons et racontait avec une verve toute provençale ses chasses aux lions imaginaires.

 

Poussé par la ville, notre héros partit en Afrique pour une chasse aux lions bien réelle. Il ne tuera…… qu’un vieux lion aveugle et apprivoisé.

 

Après bien des péripéties, Tartarin reviendra dans sa ville fêté par ses concitoyens.

 

Nous avons vu au cloître des Cordeliers, une salle dédiée à notre héros de ce jour, avec ses fusils, ses sabres et son trophée de chasse.

 

 

P1030064

 

 

 

Il lui aurait fallu notre belle Cadix à Tartarin. Ses performances auraient été bien supérieures, aidée de notre Diane Chasseresse 

 

 

cadix javerlhac

 

 

 

 

icone tartarin

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 20:38

 

blason tarascon

 

 

Il suffit de passer le pont, c’est tout de suite l’aventure, chantait Brassens… Nous avons traversé le pont du Rhône à Beaucaire, et nous voici tout naturellement à Tarascon. A peine garé sur la place principale, nous voyons une statue bizarre à proximité. S’agit-il d’un dragon, d’un reptile, d’une tortue, d’un lézard, nous ne saurions définir ce monstre.

 

Nous apprenons que nous sommes face à la tarasque.

 

tarasque 1

 

 tarasque 2

 

 

 

La légende raconte que Marthe venant de Palestine débarqua à Tarascon où sévissait alors, la tarasque. La sainte dompta courageusement le monstre. Une collégiale fut construite à son honneur, non loin du château. Nous y reviendrons prochainement.

 

Cadix est quand-même très perplexe devant cette tarasque !

 

cadix regarde la tarasque

 

 

Demain, nous nous souviendrons de l’enfant du pays ! Je vous laisse deviner !

 

icone tarasque

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Provence 2010
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de cadixmalabradorchocolat.over-blog.com
  • Le blog de cadixmalabradorchocolat.over-blog.com
  • : Ce blog va vous faire partager la vie que nous menons en Charente avec Cadix, un amour de petit labrador chocolat, qui est entrée dans notre vie en septembre 2007.
  • Contact

  • cadix
  • Nous voulions par ce blog vous faire connaître notre gentille et belle petite lab chocolat née le 17 juin 2007. Depuis mars 2012, une autre petite femelle lab nous a rejoint, H'Alhambra
  • Nous voulions par ce blog vous faire connaître notre gentille et belle petite lab chocolat née le 17 juin 2007. Depuis mars 2012, une autre petite femelle lab nous a rejoint, H'Alhambra

cadixmalabradorchocolat

Recherche

Nombre de visiteurs

Archives

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -