Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 11:19

 

Ce blog n’est pas dédié à la lecture, chers amis, mais laissez-moi  pourtant vous suggérer un recueil de 13 nouvelles, « histoires en couleurs » écrit par Kunzang Choden, Ces histoires relatent la vie de diverses femmes du Bhoutan, petit pays de moins d’un million d’habitants, enclavé entre l’Inde et la Chine. L’auteur est née là-bas, au Bhoutan, mais elle a étudié à New-Delhi, puis est partie finir ses études aux Etats-Unis.

 

 

Un roman pour les vacances !

Je vous recommande ce livre, que vous soyez  à la plage, dans tout autre lieu de villégiature, ou même comme moi à la maison. Il se lit facilement, et ces courtes histoires ne sont pas dénuées d’intérêt. Toutes ces nouvelles ne cachent rien de la difficulté de naître fille, dans un pays où l’homme est roi. Kunzang Choden, raconte ces destins de femmes battues, trompées, solitaires, qui luttent sans relâche pour acquérir leur indépendance, aucune ne baisse les bras.  Il y a, des moments tristes, d’autres joyeux, la vie s’écoule au rythme d’une nature belle et parfois hostile.

 

Vous découvrirez un pays dans lequel tradition et modernité se côtoient agréablement, mais où la vie reste globalement rude. Je me suis sentie très proches de ces femmes, j’ai eu l’impression qu’elles m’invitaient à mieux connaître leur contrée, qu’elles me faisaient partager leurs moments intimes.

Vous voyez j’ai été conquise, et je ne suis pas la seule ! Ce livre fait partie de ceux recommandés par notre médiathèque cet été.

Un roman pour les vacances !

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 10:06

0046

 

 

Nous changeons de registre aujourd’hui sur le blog de Cadix. Je vais, comme je le fais quelquefois, vous parler d’un roman que je viens de lire. Noël montrant le bout de son nez, il va falloir penser aux cadeaux, et je pense que comme moi, quelquefois vous manquez d’idée. Je vous suggère d’offrir ce roman d’Hélène Legrais, qui après 17 ans de journalisme audiovisuel, se consacre désormais à l’écriture.

 

 

0047

 

 

H Legrais nous emmène ici, à Cerbère petit village frontalier des Pyrénées Orientales.

Il faut savoir qu’au début du 20ème siècle les trains espagnols qui franchissaient la frontière à Cerbère devaient être déchargés et leurs marchandises transbordées dans des wagons français : la différence d’écartement des rails entre la France et l’Espagne ne permettait pas aux mêmes trains de circuler dans les deux pays. Pour le travail des oranges c’était en majorité des femmes qui étaient embauchées. Mal payées pour un travail pénible, elles se sont mises en grève en 1906 alors qu’on leur refusait une augmentation. C’est le 1er mouvement de grève exclusivement féminin de l’histoire il dure presque un an. Les femmes ont fermement tenu leurs positions et sont demeurées inflexibles jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Le transbordement s’est prolongé jusqu’en 1960. Ensuite une autre solution a été trouvée, les mécaniciens changent alors simplement les essieux.

 

Sans vous dévoiler l’histoire, le sujet du livre traite de la vie de Rosette, jeune fille de 18 ans qui choisit ce dur labeur.  Au cœur même de ce travail d’équipe, elle découvre l’amitié, l’amour, s’endurcit, gagne peu à peu son indépendance et lorsque la grève éclate, elle est au 1er rang de ses camarades féminines. Dans la tourmente de cette grève qui divise le village entier, Rosette déchirée entre sa loyauté envers ses camarades de travail et son amour devra choisir son camp. Quelle que soit sa décision, sa vie future ne sera plus la même.

 

J’ai beaucoup aimé la description de ce dur labeur, des relations de travail entre femmes, qui ne sont pas toujours évidentes, j’ai été séduite par l’écriture volubile et pleine de charme de l’auteur. En conclusion, c’est un bouquin intéressant qui plaira à celles et ceux qui ont soutenu les mouvements féministes, mais également à toutes les personnes qui recherchent des livres originaux, basés sur des faits historiques.

 

Durant mes moments de lecture, je suis souvent veillée (enfin, je ne sais pas si ce terme convient tout à fait !!) par Cadix.

 

0048

 

 

Puis, lorsqu’elle pense que j’ai assez lu, elle vient me relancer.

 

 

0049 

 0050

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 16:46

 

 

Vive le farniente !

 

 

Aos3

 

 

 

Avant de continuer notre visite en Espagne, en cette période de vacances, je souhaite vous parler d’un livre. C’est le moment pour que ceux qui courent après le temps, puissent se poser, se détendre devant un bon bouquin.  J’ai pris beaucoup de plaisir à « dévorer » « celles qui attendent » de Fatou Diome .

 

 

Aos4

 

 

Ce roman traite de l’émigration sénégalaise en Europe. Cette émigration est vue et ressentie de l’intérieur même de l’Afrique dans une petite île au large du Sénégal.

 

L’auteur décrit le quotidien des épouses et mères de garçons partis clandestinement chercher fortune sous des cieux qu’ils espéraient plus cléments.

 

Fatou Diome pose un regard tendre mais sans complaisance sur ces femmes pleines d’espoir et de découragement entremêlés. Elle aborde également le sort de leur soumission aux hommes, et à la polygamie.

 

En conclusion, je vous invite à suivre le destin combatif de ces deux familles suivies tout le long de ce roman où l’égoïsme côtoie la solidarité et la douleur, la joie. J’ai beaucoup aimé.

 

 

 

 

Fin

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 22:51

aaiclivre

 

 

 

Ce soir, nous allons vous donner le résultat du concours 2010 organisé par notre médiathèque. Vous vous souvenez : nous vous avons parlé  des 6 livres proposés.

 

 

The winner is…   Les derniers de la rue Ponty de Sérigne M.Gueye.

 

 

RUE PONTY

 

 

 

Je l’avais classé 1er. Je suis donc ravie de ce choix. En fait, tous les livres lus, étaient de qualité, nous étions tous d’accord.

 

 

Cependant, celui-ci avait un petit plus : Réalisme et surnaturel s’entrechoquent. En avançant dans la lecture, je me suis attachée aux personnages, cela me donnait envie de tourner les pages encore et encore ! Oui, je l’avoue, je l’ai vraiment dévoré ce bouquin plein de mystères !

 

 

Je vous le recommande !  

 

 

aaiconefin 

 

 

 

 

 

 

 

 

aacadix

 

 

 

 

 

 

 

 

fin

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 21:23

icone livre

 

 

Ce soir, nous allons parler du dernier livre que je devais lire en tant que juré du grand  prix de notre médiathèque. Les délibérés vont avoir lieu bientôt, et je vous donnerai alors le nom du gagnant. Cette année, cela va être plus difficile encore, car tous ces livres sans exception sont excellents.

 

Ce dernier roman a été écrit par une Roumaine établie à Gap. Cette dame est

arrivée en France en 1996. Elle a passé l’essentiel de son enfance dans la grande forêt qui borde le village de Slobozia où son père était garde-forestier.

 

terre des affranchis

 

On est très loin de la littérature à la française. Même si l’auteur écrit en français, elle n’en demeure pas moins roumaine… Et dans Terre des affranchis, elle rend hommage à son pays et à ses traditions, mêlant légendes et Histoire.

 

Ce roman aurait pu commencer par « Il était une fois, dans une région lointaine au fond d’un bois » puisqu’il s’ouvre sur la légende d’un lac que les habitants ont baptisé la Fosse aux lions : Un lac mystérieux, effrayant et maudit. On y raconte qu’au XVIème siècle, les envahisseurs turcs s’y sont noyés. Dans ce pays très superstitieux, les vieilles dames affirment que « la nuit, les ossements des soldats turcs, qui depuis des siècles gisent au fond du lac, remontent doucement à la surface ». Depuis, l’on craint de rencontrer les moroï, morts-vivants rôdant la nuit, dans la forêt. Celui qui erre seul dans les parages et rencontre ces êtres sans âme sera maudit à son tour. Pourtant, certains se montrent téméraires : les jeunes générations viennent s’y retrouver pour faire l’amour, persuadées que le lac décuple leur plaisir sexuel… C’est dans ce cadre à la fois merveilleux et angoissant que le roman commence.

 

Terre des Affranchis se lit comme un conte, haletant.

 

En quelques lignes, Liliana Lazar est capable de traduire l’atmosphère délétère sous Ceauşescu. De même, elle rapporte coutumes et légendes de son pays. En lisant ce livre, on a l’impression de retomber en enfance, prenant plaisir à se faire peur avec des histoires de fantômes, de sorcier et de loup-garou.

 

Nous avons eu des après-midis avec un très beau temps, je lisais souvent dehors et plusieurs fois, je n’étais pas seule, ma petite compagne était également très occupée, à un de ces passe-temps favoris !

 

Regardez-là, elle est aux anges !

 

aos2

 

 

aos1

 

 

 

 

 

icone fin-copie-2

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 00:39

 

 

Je viens de m’apercevoir que suite à une actualité débordante sur le blog, j’ai omis de vous parler d’un livre que je dois noter également. Il s’agit de 

 

  

le chambrioleur

 

 

 

Ce livre raconte le quotidien d’une petite fille pas très belle et triste, élevée par des parents accaparés par leur travail et leurs soirées mondaines.

 

Elle est une enfant ordinaire qui se fabrique un monde extraordinaire. Dans cet univers fantastique va surgir un clochard cambrioleur dynamique. Une amitié clandestine va se tisser entre eux. Mais qui est vraiment ce visiteur nocturne, d’où vient-il ? Est-il de chair ou de songe ?

 

Fiction ou réalité, rêve d’enfant ou imagination débordante, ces limites invisibles sans cesse dépassées en font une fable poétique à l’écriture simple et  lumineuse.

 

En conclusion, j’ai passé un très bon moment en lisant ce livre touchant.

 

cadix et fin de leivre

   

 

Tiens, Cadix arrive et semble vouloir prendre le clavier à son tour. Non, ma belle, il est trop tard maintenant, demain, promis, ce sera toi la rédactrice en chef.





icone du chambrioleur

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 22:40

livre début

 

 

Ce soir, je vous présente, un roman que je viens de terminer à l’instant. Ce livre fait partie de ceux, pour lequel je dois voter pour décerner le prix du 1er ouvrage écrit par un « jeune »auteur ;

 

Je viens donc de lire

 

LES 13 DESSERTS

 

 

L’auteur nous narre la vie d’Inès. Elle a 15 ans et son univers vole en éclat. Elle perd à une année d’intervalle, sa mère, puis son père.

L’adolescente quittera Arles, pour suivre son frère à Paris. De là, elle devra construire sa propre identité.

Pour résumer ce livre, sans le dévoiler, et pour que subsiste en vous l’envie de le lire, je dirai que c’est une chronique tour à tour grave et cocasse qui nous plonge dans le désordre d’une existence, traversée par les éclats enfuis d’une enfance heureuse, pleine de tendresse.

J’ai été surprise d’apprendre que l’auteur n’a que 23 ans, on la découvre très mature pour son jeune âge. J’ai aimé son écriture vive, j’ai bien ressenti l’émotion qu’elle  a voulu nous faire partager.

En conclusion : pour moi, très bon roman.



Je voulais que Cadix aille faire un dernier tour de jardin avant de se coucher, mais non pas ce soir !

P1010431zippée

 

Heureusement, Pierre était là, le carrelage commence à être froid en cette saison, il a su trouver un oreiller confortable à notre puce !

 

fin

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:18

 

 

J’avance doucement dans mes lectures. Le roman que je viens de finir, le voici !

 

 

livre à lire

 

Ce livre raconte l’histoire d’une petite bretonne née tardivement.  Elle vit dans les années 1950-1960 entre une mère mélancolique, un père obstinément silencieux, qu’elle n’appellera jamais autrement que le menuisier, et une sœur simple d’esprit.

 

Tout au long du livre, l’auteur fait sentir son embarras de fillette, devant ce père inaccessible. Celui-ci aura disparu sans que le dialogue entre eux ait pu se lier. Quand le menuisier essaiera de lui parler, c’est trop tard. La petite fille en grandissant ne peut plus communiquer avec son père.

 

L’atmosphère est oppressante, l’étouffement de la famille est bien ressenti malgré plusieurs descriptions de la vie bretonne de cette époque, qui apportent quelques touches de légèreté.

 

La fin du récit est glaçante mais illustre sans doute assez bien la façon dont se réglaient les problèmes autrefois, dans la France profonde.

 

Je suis sortie bouleversée de ce roman éprouvant mais magnifique sur l’échec d’une relation père-fille.

 

Heureusement, le bon regard de Cadix, qui m’emmène devant sa balle, pour m’inviter à jouer me ramène à ma réalité !

 

 

tête de cadix

 

 

 

 

 

           A DEMAIN !

                

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 22:05

icone d'entrée

 

 

 

 

 

Le second livre que je devais lire s’appelle :

 

  

RUE PONTY

 

 

J’étais perplexe en prenant ce bouquin car je sais que c’est le premier roman du rappeur   « Disiz la Peste », chanteur primé aux victoires de la musique 2006. Je ne suis pas spécialement fan de ce genre de musique.

 

Pour signer ce premier roman, Sérigne M. Gueye a repris son nom de naissance. Plus Français que Sénégalais, l’auteur né à Amiens d’une mère Belge et d’un père Sénégalais nous décrit le Sénégal qu’il connaît aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.

 

Certains de ces personnages sont des expatriés, d’autres sont des jeunes pour qui la quête du bonheur passe par l’espoir de partir en Europe. L’auteur est plein de tendresse pour eux.

 

Il porte un regard lucide sur l’Afrique d’aujourd’hui, il nous décrit Dakar, pas tout à fait semblable aux paysages de cartes postales.

 

Vous avez compris que j’ai beaucoup aimé ce livre qui débute comme un conte fantastique, puis qui se transforme ensuite en une histoire touchante.

 

Bon, je n’en dirai pas plus. Regardez !

 

cadix et son jouet.1

 CADIX ET SON JOUET 2

 

 

Cadix me fait comprendre, qu’il y a un temps pour tout : Maintenant celui du jeu commence ! J’arrive ma puce !

 

 

 

icone-fin-copie-1.JPG

 

 

A DEMAIN !

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 20:45

icone d'entrée

 

Me voici à nouveau, pour vous dire quelques mots. Figurez-vous que ma maîtresse s’est mise dans le jury de notre médiathèque pour élire le « meilleur 1er livre 2010 d’un jeune auteur ».

 

Presque tous les après-midis, elle se met dans un coin tranquille et lit un bouquin pendant une heure ou deux. Pendant ce temps, mon maître pianote sur l’ordi tranquillement.

 

Autant vous dire, que cette situation me ravit. Ca me fait des vacances et je peux donc « buller tranquille » ! Ca, j’adore ! Regardez….

 

ma maitresse blog

 

J’avais demandé à Cadix de me remplacer, mais je vois qu’elle s’est endormie, la coquine ! Pas grave, j’ai fini le 1er roman pour lequel je dois voter. Il s’agit de :

 

les arrangeurs

 

 

J’ai beaucoup aimé « Les Arrangeurs ». Sans vouloir dévoiler l’histoire, le sujet tourne autour de la vie quotidienne des enfants et de leurs parents, dans une résidence chic de banlieue.

 

J’ai beaucoup ri en suivant la vie de ses ex-soixante –huitards complètement embourgeoisés. C’est bien écrit, le style est léger. Raconté par une enfant, la politique internationale des années 80, l’infidélité, l’émancipation de la femme, le dérèglement climatique, sont drôles ici. Même les travers bourgeois apparaissent sympas et attachants.

 

Bon, Cadix, réveille-toi, ma puce, j’ai terminé. Si on allait s’entraîner au carré « couché » et à la haie, tu vas passer ton sélectif 1 bientôt !

 

 

Que se passe t’il ?

 

réveil difficle

 

Et c’est reparti, quand je vous dis, que j’arrête pas !

 

Bon, pas le temps de musarder, faut que j'y aille !



saut de haiecadix carre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

icone fin

Partager cet article

Repost 0
Published by cadix - dans Lecture de romans
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de cadixmalabradorchocolat.over-blog.com
  • Le blog de cadixmalabradorchocolat.over-blog.com
  • : Ce blog va vous faire partager la vie que nous menons en Charente avec Cadix, un amour de petit labrador chocolat, qui est entrée dans notre vie en septembre 2007.
  • Contact

  • cadix
  • Nous voulions par ce blog vous faire connaître notre gentille et belle petite lab chocolat née le 17 juin 2007. Depuis mars 2012, une autre petite femelle lab nous a rejoint, H'Alhambra
  • Nous voulions par ce blog vous faire connaître notre gentille et belle petite lab chocolat née le 17 juin 2007. Depuis mars 2012, une autre petite femelle lab nous a rejoint, H'Alhambra

cadixmalabradorchocolat

Recherche

Nombre de visiteurs

Archives

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -